Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le rio Manacapuru

Le rio Manacapuru

Avec cette variété de scalaire nous voici à nouveau au Brésil. C'est ici que se trouve la petite ville de Manacapuru non loin de la métropole de Manaus, cette ville de Manacapuru a donc donné son nom à cette souche si particulière ainsi qu'à des discus. En effet chez ce scalaire qui fait partie des Ptérophyllum scalare le front ou le dos est d'une coloration rouge vif, le corps est traversé de trois barres noires et d'une quatrième qui borde la nageoire caudale, la barre principale, celle de l'arrière du corps est selon mes constatations plus épaisse et d'un noir plus profond que chez d'autres scalaires sauvages. Le fond du corps est quant à lui d'un gris argenté là aussi plus clair et sans tache brune ou jaune comme chez le Péruvien ou le Guyanais.

Une silhouette moins haute et un nez mois pointu que le Péruvien est majoritairement constaté, voilà ce que je peux dire sur son physique qui est loin d'être disgracieux !

La description que je viens de faire concerne bien le scalaire du Rio Manacapuru car attention, il ne faut pas le confondre avec le scalaire du Lago Manacapuru. Sur la carte en bas de page on peut voir le Lago Manacapuru qui a aussi une population de scalaires mais qui ne présentent pas ou peu de coloration rouge au niveau du dos, il faut donc bien se renseigner lors de l'achat de jeunes Manacapuru pour savoir s'ils sont du rio ou du lago Manacapuru, le rouge n'apparaissant qu'à l’adolescence du poisson.

Mais d'où vient donc cette coloration ?? Après de nombreuses recherches je reste encore sans certitude mais un sol à tendance rougeâtre dans ce rio pourrait expliquer que par sélections successives les poissons présentant un dos un peu plus "bronzé" se faisaient moins remarquer par les prédateurs venus d'en haut (oiseaux et autres poissons prédateurs).

L'autre piste évoque le type de nourriture qui a conduit à cette mutation. Parallèlement on retrouve d'autres populations comme le scalaire Santa Isabel ou comme l'Altum d'Atabapo qui eux aussi vont présenter une couleur rouge sur le front.

Une fois de plus chez les scalaires, celui ci n’échappe pas aux recommandations valant pour tout les ptérophylles, des repas riches et variés dans un aquarium d'au moins 300 litres pour un petit groupe, une eau douce et d'une T° allant de 26°C à 30°C.

Pour la repro rien de plus compliqué que les autres scalaires, je dirais même qu'à température égale j'ai pu constater une éclosion et une nage libre plus rapide de 24 h.

Pour le développement de jeunes, là aussi aucun souci, si les repas sont fréquents et copieux leur croissance est vraiment des plus rapides.

En conclusion je dirais qu'il s'agit là d'une des plus remarquables forme sauvage de scalaire qui est d'une maintenance et d'un élevage facile.

On peut trouver cette variété sous le nom commercial de dos rouge, red back, red shoulder., red beck, ...

Au bas de cet article se trouvent quelques documents intéressants :

- Carte de la région de Manacapuru au Brésil

- Vidéo de jeunes qui commencent à présenter la coloration rouge.

- Une photo avec en haut à gauche un Ptérophyllum Altum, à droite un rio Nanay et en bas rio Manacapuru.

Reproduction interdite.

Le rio Manacapuru