Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L' Altum

L' Altum

Parmi les divers Ptérophyllum il en est un qui, par sa rareté et sa beauté, en font l'un des plus prisés, je parle là de l'unique, du véritable du Ptérophyllum altum.

Il fut découvert par Chaffangon (ou Chaffanjon) et décrit pour la première fois par Jacques Pellegrin en 1903 aux abords du Rio Atabapo dans le bassin de l'Orénoque, mais la première importation en Europe ne serait survenue que dans un premier temps dans les années 1950 en Allemagne, ensuite à nouveau dans les années 1970 où les premiers amateurs ont pu en acquérir quelques exemplaires. La suite, jusqu'à nos jours fut une suite de nombreuses importations qui par périodes se soldèrent par des réussites mais aussi très souvent par des hécatombes : c'est que la bête n'est pas des plus faciles à acclimater, trop petits ils sont souvent fragiles, plus grands ils sont majoritairement parasités, ajoutez à cela un long voyage et des poissons n’acceptant que des eaux pures et acides, il n'en faut pas plus pour rendre l'importation des plus délicates. Ainsi, le prix de ces merveilles atteint des sommets, avec pour des jeunes dont le corps fait la taille d'une pièce de 1 cent (donc vraiment petit) un prix qui avoisine les 30€, des sujets plus grands verront leurs prix doubler ou tripler mais cela pourrait changer dans un futur plus ou moins proche, nous y reviendrons plus tard.

Sa présence à l'état naturel s'étent au niveau supérieur du bassin de l'Orénoque et selon certains dans le rio Negro, partagé donc sur la Colombie, le Venezuela et probablement le Brésil, leurs importation se fait généralement en Europe en période d'été et d'automne (qui correspond à la fin de la saison des pluies en Amérique du sud), les lieux de pêche étant impraticables en période de crues. En effet, là bas ça ne rigole pas quand on parle de crues, le niveau monte parfois à près de 10 mètres par rapport au niveau initial.L'étendue des divers rio se trouve ainsi considérablement augmentée, laissant la foret en un immense marrai ou ne dépasse que la cime de plus hauts arbres. C'est dans ce biotope bien particulier que les poissons en profitent pour engendrer les futures générations, ces crues provoquant la multiplication d'apports de nourriture.

Je vous conterai d'autres informations sur ce fabuleux poisson dans quelques temps...

Article en construction

Reproduction interdite

Planche originale de Pelligrin en 1923

Planche originale de Pelligrin en 1923

Un couple d'adulte originaire probablement de la région d'Atabapo

Un couple d'adulte originaire probablement de la région d'Atabapo

Magnifique sujet !!

Magnifique sujet !!